Tweet

l'arbre à bébés


vers un accompagnement respectueux de nos enfants.

Concentration qui s'en va

Concentration qui s'en va

Messagepar leagrhum » 14 Déc 2017, 09:12

Mon fils de 6 ans est en IEF. C'est pas toujours simple. J'essaye de ne pas avoir trop d'attente, le unschooling me fait de l'oeil. En théorie je suis assez convaincu que les enfants peuvent apprendre naturellement dans la vie mais en pratique, vu le temps que ça met, j'ai envie de pousse les choses. Surtout que je me forme à la pédagogie Montessori en 3-6 ans et en 6-9 ans. Et les choses vont tellement loin dans ces formations qu'on est loin du unschooling (à moins d'une passion dans un domaine).
Bref je navigue entre 2 eaux, je lui ai expliqué déjà mais du coup je pense que c'est compliqué.

Il ne sait pas lire, ni écrire, par contre il aime bien les maths. Pour la lecture, écriture on est passé aux lettres bâtons car il me dit ne pas aimer les autres. J'ai donc trouver du matériel qui correspond mais c'est toujours hyper dur de s'y mettre. Et une fois qu'il s'y mit la concentration peut vite s'envoler. L'autre jour il faisait des additions et le fait de ne pas savoir le mot pour 12 , l'a mis en colère (j'ai pas répondu tout de suite) il a tout envoyé valser. Impossible de s'y remettre, hurlements...
Il m'a dit que quand il travaillait il fallait personne dans la pièce et pas de bruit. Mais c'est hyper compliqué dans les faits, il a un petit frère d'un an et on va faire régulièrement des ateliers chez une amie avec un enfant en plus donc de 3 ans et demi. Donc il a besoin de calme (on peut pas dire un mot de travers et si je le fait patienter pour un truc c'est le drame car il oublie ce qu'il voulait dire) mais lui travaille en chantonnant ou à haute voix.
Vous auriez des pistes pour améliorer cette concentration? tolérance aux bruits extérieurs?

L'autre matin je me disais que j'allais tout laisser tomber et le mettre à l'école. :cry: . En vrai je le ferais pas mais je me disais que j'allais arrêter de me former et d'acheter du matos.
Anne, maman de V (déc 2011), de P (déc 2016) et de L (sept 2018)
leagrhum
 
Message(s) : 1658
Inscrit le : 14 Nov 2014, 12:46

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar Waïra » 14 Déc 2017, 12:25

Peut-être peux tu essayer de faire de la méditation avec lui, un petit peu tous les jours...

Il y a des livres CD très bien pour s'y mettre (par exemple "Attentif comme une grenouille" qui est fait pour les enfants, je ne l'ai pas encore testé mais j'en ai entendu beaucoup de bien - ou Méditation de Frédéric Lenoir (j'ai utilisé celui là dans mes classes...).
N., maman d'une fleur des champs (J. 30/08/2012) et d'une rose des vents (B. 13/08/2017)
Avatar de l’utilisateur
Waïra
 
Message(s) : 108
Inscrit le : 08 Déc 2014, 13:54

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar lamoutonne » 14 Déc 2017, 16:47

tu a pensé aux casquettes anti-bruit? cela peut aider si l'enfant l'accepte.
les ateliers, c'est pour lui ou pour le petit? parce que si c'est pensé pour lui et que cela ne lui convient pas, bah, il faut arreter, non? ce n'est pas l'avantage de l'IEF que l'on peut suivre les besoins des enfants? essayer de le faire changer, quand il exprime clairement de quoi il a besoin ne me semble pas être le meilleur chemin a prendre.

et sinon, je ne sais pas, je trouve 6 ans encore très jeune et tout a fait "normal" de ne pas savoir lire a cet age. dans d'autres pays, les enfants ne commencent l'école qu'a 6 ou même 7 ans. selon mon expérience lire et écrire s'apprend très rapidement, quand l'enfant est prèt.
tu pourrais essayer de le laisser se concentrer sur ce qu'il aime faire; normalement un enfant arrive assez rapidement a un point ou il est utile de savoir lire/écrire, et c'est ace point là qu'il pose des questions. pour mes 3 enfants c'est tout ce qu'on a fait pour leur "apprendre" a lire.

j'ai toujours trouvé que le montessori est bien exigeant. je veux dire: je suis sur que c'est un moyen efficace d'apprendre plein de choses aux enfants. mais est-ce que l-on perd vraiment quelque chose si on est moins "efficace" dans ses apprentissages?
ce n'est pas grave qu'il ne sait pas encore se concentrer longtemps et ne lit pas encore a 6 ans. tant qu'il a un environnement stimulant, cela viendra forcement.
lamoutonne
 
Message(s) : 207
Inscrit le : 11 Mai 2015, 16:53

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar leagrhum » 15 Déc 2017, 07:11

Waira je viens d'acheter le cahier calme et attentif comme une grenouille, j'avais eu le livre entre les mains avant mais à l"époque il était trop jeune je pense.
Et j'ai des choses de Frédéric Lenoir également je vais creuser ça.

Lamoutone, et non les ateliers sont pour l'autre enfant. Je suis même payé pour ça, du coup ça me gène que le mien dérange tout. Mais trois enfants 6, 3.5 et 1 an dans la même pièce pas facile à gérer, ce n'est pas du tout les mêmes envies. Je lui ai proposé le casque anti-bruit il a dit oui, on va tester ce matin. Et je lui ai demandé de choisir qqc à emmener pour s'occuper (je lui disait déjà mais peut être en orientant trop, là ceci dit il a choisit qq pour travailler les syllabes).

Oui je suis convaincu qu'il saura lire un jour ou l'autre mais c'est vrai que Montessori met vraiment l'accent sur des périodes sensibles. Et quand on nous présente à nous adulte tout ce matériel et cette façon d'apprendre, souvent on se dit que c'est super de pouvoir apprendre comme ça par le concret et la manipulation, que si on nous avait présenter les choses comme ça, ça aurait été plus facile. Mais peut être dans un système école justement. En IEF plutôt informel, je ne sais pas si l'enfant peut se passionner pour les fractions ou l'analyse de phrase... :lol:
C'est un côté un peu schizophrénique du coup pour moi en étant assez convaincu et des apprentissages autonomes et de la pédagogie Montessori. J'ai du mal à trouver un équilibre. Laisser du matériel à disposition dans un environnement stimulant sans mettre de pression!
Je pense surtout que cette pression vient de mes parents, bref encore du boulot de lâcher prise de mon côté!
Anne, maman de V (déc 2011), de P (déc 2016) et de L (sept 2018)
leagrhum
 
Message(s) : 1658
Inscrit le : 14 Nov 2014, 12:46

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar leagrhum » 19 Déc 2017, 08:49

oui oui Lulu je vois bien les choses comme ça. Avec une progression générale dans ma tête et des propositions en cas de demande.
On est loin de l'entrée en collège effectivement (si elle a lieu!).

En fait je ne suis pas assez sûre de moi du coup les remarques de mes parents ou ce que font les copines plutôt très en unschooling (genre écran à la demande...) me font parfois douter et chamboule tout. Et du coup mon fils doit le sentir et donc ce n'est pas très serein. Mais bon on va partir sur la géographie et les sciences et je pense que ça va lui plaire!
Anne, maman de V (déc 2011), de P (déc 2016) et de L (sept 2018)
leagrhum
 
Message(s) : 1658
Inscrit le : 14 Nov 2014, 12:46

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar Haribote » 12 Jan 2018, 09:05

Je suis heureuse de lire cela Leagrhum car c'est un chemin que je partage totalement sauf que moi j'ai arrêté avant de signer mon chèque pour partir en formation !!! J'adore l'approche de Maria Montessori, j'adore son intelligence, sa réflexion autour du matériel qu'elle a créé...C'est comme certains jouets en bois, je suis fan !! Mais ça me plaît surtout à moi ....Alors du matériel, j'en ai eu plein et j'en ai aussi revendu plein !! La phase de présentation, j'ai assez rapidement abandonné pensant que je m'y prenais mal et la mise à dispo du même matériel ....Ce n 'est guère plus efficace ! Quand il redécouvre, il fait l'activité une fois et puis plus jamais pendant des semaines !! Alors pour l'automatisation du geste et la répétition on repassera :lol:
Je suis convaincue par cette théorie de laisser l'enfant aller là où est son intérêt et l'accompagner dans cela ...MAIS pour le mien, jusqu'à cette rentrée ça allait à peu près mais là c'est plus compliqué ( pour moi !!!)....Il ne me demande pas grand chose ! Il joue aux Pl******** et aux L*****, dessine beaucoup, passe un temps fou à feuilleter des BD et demande à jouer avec les copains ! Il dit rarement "je m'ennuie" ! Et évidemment, il ne demande pas à lire et à écrire comme les enfants des copines qui proposent des moments de travail dans leur emploi du temps ! Je ne m'y résouds pas , c'est à l'inverse de ce à quoi je crois ....
Je m'interroge sur cette piste relue dans un article à un tout autre sujet et qui disait en gros que lorsqu'on avait été victime de violences éducatives ordinaires dans l'enfance, on revivait de façon inconsciente l'impuissance ressentie enfant devant notre parent (qui frappe, fait peur, donne des ordres ...) face à notre enfant. Son comportement alors rentre en conflit avec nos limites et est vécu comme une agression par notre cerveau émotionnel qui prend alors le dessus. Devant ce comportement, il existe trois réactions : L'attaque , la fuite ou le figement.
L'attaque serait elle alors d'imposer son choix et de contraindre à un temps d'école à la maison ? La fuite serait-ce de mettre à l'école ? et le figement de ne rien faire ? Le problème est qu'aucune des options ne m'est confort ...et qu'elle signe peut-être MON problème et pas le sien ......
Bref Léagrhum pour ma part, c'est une VRAIE question mais un peu éloignée de la tienne sur la concentration ! Sauf à se demander à quel point la concentration est en lien avec la motivation et comment ton garçon sait être concentré ou pas dans d'autres situations ?
Haribote
 

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar Lulu » 12 Jan 2018, 10:33

Haribote, ta réflexion est passionnante.
Je partage ton point de vue concernant le unschooling, qui me semble être l'approche la plus valorisante pour l'enfant, à condition de savoir comment l'accompagner. Dans ma famille, on a choisi l'approche montessorienne, car cela nous permet d'avoir un cadre, dont J'AI besoin, et cela fonctionne très bien pour mon petit dernier car je suis confiante dans ce que je propose et je n'ai pas l'impression de forcer quoique ce soit, mais en te relisant je me dis que oui, j'impose des plages horaires de travail, où l'enfant choisit son matériel mais le choix est cadré. Pour l'instant c'est ce qui nous convient mais je me dis que si j'avais un 4ème enfant, vu qu'on vient de loin (la première est dans l'enseignement traditionnel), on choisirait le unschooling i-i
Pour revenir à la concentration, je conseille encore Dehaene, notamment cet article, la première partie
http://www.neurosup.fr/fs/Root/bx17m-Le ... ehaene.pdf
J'ai aussi un enfant qui a du mal à se concentrer, mais qui est capable de rester 20 minutes à dessiner des formes géométriques ou à construire un circuit électrique ou un faire un puzzle. Ce que j'ai retenu de mes lectures c'est, en vrac :
- La concentration ne peut se faire sans plaisir
- La concentration peut être déficiente à cause d'un sommeil difficile ou juste un très léger manque de sommeil. Voir aussi pesticides, pertubateurs endocriniens etc ... et là on part dans le neurologique, et l'approche doit se faire en fonction de la prise en considération d'un handicap, souvent lié à un dys (du coup une petite séance de bilan chez un ergo c'est intéressant). Par contre, ne pas tomber dans l'excès inverse, qui serait de tout (para)médicaliser, et donc un enfant pas concentré c'est souvent un enfant qui n'est pas intéressé par ce qu'on lui propose ! Bref, trouver ce qui correspond à SON enfant. A l'école, les choix sont vite restreints, car les enseignants prennent rarement le temps de faire de l'enseignement individualisé, et d'autoriser les enfants à bouger et à travailler à leur rythme ...
- Hors cadre unschooling, l'éducateur doit être sûr que ce qu'il propose est intéressant, pertinent pour l'enfant pour l'avoir observé, capable de remettre en question s'il s'est trompé, et montrer un grand enthousiasme (issu de ses convictions).
- Observer l'enfant sans jugement, sans a priori, sans analyse (il est comme si, il est comme ça, mettre des étiquettes), connaître son développement physiologique, ses intérêts personnels et leur évolution, est primordial ... et c'est aussi ce qui est le plus difficile - en tous les cas pour moi, mais j'essaie !
Avatar de l’utilisateur
Lulu
 
Message(s) : 384
Inscrit le : 25 Nov 2014, 15:05

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar mamantetouille » 16 Jan 2018, 07:33

bonjour ,
ohlala ça me parle tout ça grat-grat
Je suis dans une situation semblable mon 8 ans n'écrit pas ou en lettre baton ou sur l'ordi un mot par ci par là
il lit pas encore fluidement et il y a pas mal de sons complexes qu'il ne connait pas encore :hor
Cette année j'ai décidé de travailler un peu parce que en vrai j'ai peur du contrôle :evi
j'ai attendu l'envie de lire mais elle n'est pas encore venue :lol:
Il déteste travailler le petit frère 6 ans pareil , je pense qu'ils sont capables de se concentrer 10 min maxi/jour soit on les as direct et youpi c'est une belle journée soit je perd mon sang froid et les cahiers et crayons volent :plt (mais en 10 min des fois il y a des petits miracles !!!)
bon le contrôle c'est mercredi 31 janvier :shock:
bref c'est dur
je pense que j'ai un grand besoin de liberté le contrôle me coupe les ailes c'est mon problème à moi mais je me sens "contrôlée" dans mon rôle de parent et ce rôle de parent qui attends de ses enfants me convient pas et puis je pense qu'ils sauront ce qui leur est necessaire mais pas qd on leurs demande :P mais il y a aussi ce problème de manque d'enthousiasme cette soif d'écran ça me perturbe je me dit que cette liberté ne les rends pas si heureux :plt bref que de questions
:bis
courage :cal
mamantetouille
 
Message(s) : 173
Inscrit le : 25 Nov 2014, 21:30

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar lamoutonne » 16 Jan 2018, 09:08

oui, la pression de la contrôle peut faire perdre la confiance...il parait que les enfants qui n'ont pas envie de lire a 5,6,8 ans, l'apprennent souvent en quelques jours a 10 ou 11 ans... ma grande a appris a écrire en lettres attachés en moins d'une semaine après avoir écrit en lettres bâton pour plusieurs années. quand je vois comme ma petite doit se fatiguer maintenant qu'elle va a l'école avec ces lettres attachés, je me demande vraiment si cela n'est pas peine perdu... et ce qu'elle pourrait apprendre dans ce temps là, si cela serait mon premier souci (mais je suis contente qu'elle se plaise a l'école, et si elle y "travaille bien" ou pas m'est bien egale i-i ;) )

je pense qu'a l'age de la contrôle on peut déjà expliquer aux enfants ce que la loi et la société attendent de nous, parents, concernant "l'éducation" de nos enfants. pas pour les faire responsable de notre peur de la contrôle, mais pour qu'ils comprennent que ce mode de vie a un cadre et que l'on doit choisir ou on veut se situer par rapport a ce cadre et que toute décision a des conséquences.
je trouve legitime d'imposer un certain temps ou amont de "travail" si cela contribue a la diminution du stress parentale et, du coup, au bien-être de toute la famille.
mais selon mon expérience il n'est pas nécessaire de forcer les enfants a tout terminer: si on peut expliquer aux inspecteurs ce qu'on a mis en place pour l'apprentissage de l'écriture/lecture, ça devrait suffire. après tout, c'est la réalité de l'éducation qui est contrôlé, pas les connaissances de l'enfant et le contrôle doit se baser sur les progrès de l'enfant, pas sur "son niveau".

enfin, je pense que si on ne constate pas de progrès dans (un de) ces domaines, on devrait consulter une ergothérapeute avant de mettre en cause son éducation ;)
lamoutonne
 
Message(s) : 207
Inscrit le : 11 Mai 2015, 16:53

Re: Concentration qui s'en va

Messagepar Haribote » 16 Jan 2018, 12:30

Ah la Moutonne j'aime tjs autant tes rappels à la réalité et ton bon sens :-)
Moi je ne mets rien d'autre en place que ses demandes qui sont somme toute assez light !! Mais on verra bien ....Et oui on a fait un petit bilan psychomot car j'avais repéré des réflexes archaïques non achevés et une latéralisation qui battait de l'aile !
Haribote
 

Suivant

Retour vers Accompagner l'instruction, à l'école, à la maison

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité