Chantage du père-noël

Trifine
Messages : 27
Inscription : 05 oct. 2015, 11:57
Localisation : Lannilis

Chantage du père-noël

Message par Trifine » 16 déc. 2017, 00:19

Bonsoir.

Ca fait un bout de temps que je ne suis pas passé sur le forum mais vous sachant de bon conseil, je viens vers vous.

Je vous explique la situation.

Un jour Anouk (5ans et demi) me dit qu'elle a peur de voir le père noël parce que
Gwendal (son instit) leur a dit qu'ils (leur groupe) n'étaient pas sage et qu'il le
dirait au père-noël s'ils ne se calmaient pas. Parce qu'il avait
rendez-vous avec lui.

Puis un autre jour elle me dit que vu que le père-noël entendait tout,
il entendait aussi que c'était Anouk la plus sage et que même s'il avait
dit que le groupe n'étaient pas sage. Pour Anouk ca irait.

Et là elle me dit que s'ils sont un peu sage le père-noël viendra les
voir, s'il étaient très sage ils auront un pain au chocolat avec lui et
s'ils étaient très très sage, ils verront en plus des dessins animés.

Ca me grrrrrrr.

Car tout ça est prévu pour tout les enfants, sage ou pas...

Donc je pourrais laisser couler car Anouk a "l'immunité"...
Mais je pense à toutes les années suivantes... Et je me dit que ça
serait bien que je lui disent un peu ce que je pense, avec bienveillance
pour qu'il y réfléchisse.
Mais comment ?

C'est un jeune instit qui fait du bon boulot je pense mais là, ça m'hérisse le poil.

J'ai un mot à écrire dans le cahier de liaison pour tout à fait autre chose et je pe disais que j'en profiterait bien pour lui écrire un mot là dessus.
Vous en pensez quoi ? Comment faire ?

Merci
Trifine, 29 ans maman d'une grande Anouk d'avril 2012 (presque 4 ans) et d'une petite Thaïs de janvier 2016.
Avatar de l’utilisateur
nina
Messages : 1914
Inscription : 13 nov. 2014, 19:53

Re: Chantage du père-noël

Message par nina » 16 déc. 2017, 19:19

:G :G :G :G :G
j'ai déjà eu la reflexion pour mes enfants devant moi, j'ai rétorqué "de toute manière mes enfants ne croient pas au père noël, ils savent que c'est les parents qui achètent les cadeaux sages ou pas !!" ça à bien cloué le bec :evi
mais par écris tu peux être plus soft
"anouk es vexé d'avoir entendu qu'elle n'aurait pas de pain au chocolat parce que la classe n'est pas sage. en cette période d'excitation et de fatigue les enfants sont souvent pas attentif ni calme, est ce qu'il peut y avoir un autre moyen pour essayer de retrouver le calme que le chantage ? Je penses à plus faire des jeux, de la musique, du sport qu'est ce que vous en pensez ?"
cordialement &co aussi

perso c'est le chantage au anniversaire qui me gonfle !!
si tu n'es pas sage on ne fêtera pas ton anniversaire :hor :hor
Avatar de l’utilisateur
Matina
Messages : 933
Inscription : 14 nov. 2014, 14:16

Re: Chantage du père-noël

Message par Matina » 16 déc. 2017, 20:09

Alors moi je n'en parle pas aux instits même si je pense que ce serait super qu'ils en prennent conscience et qu'ils agissent différemment.

Par contre j'en parle à mes enfants. Je leur dit que ce n'est pas vrai, que souvent avant Noël les enfants sont excités et que c'est difficile pour les maîtres/maîtresses d'être avec des enfants excités, donc qu'ils racontent ça pour avoir un peu plus de calme, mais que non, tous les enfants auront des cadeaux, (pains au chocolat, et je ne sais quoi...). Donc qu'ils n'ont pas à avoir peur de ne pas avoir. mais que par contre c'est quand même bien d'essayer d'être plus calme.
Trifine
Messages : 27
Inscription : 05 oct. 2015, 11:57
Localisation : Lannilis

Re: Chantage du père-noël

Message par Trifine » 17 déc. 2017, 23:26

Merci pour vos réponses.

J'ai tout d’abord expliqué à ma fille mais la parole de l'instit est tellement importante que je ne fais pas le poids !
Mais l'idée de dire qu"on sait que les enfants sont bien excités en cette période de fêtes, etc, je garde. Bon, on va essayer d'être sympa mais j'ai besoin de lui faire part de ce qui me tracasse !

Je me sens parfois illégitime de râler contre l'école ca moi j'ai été en école à pédagogie freinet et entourée d'adulte très bienveillants. Je sais que ce n'est pas tout le temps comme ça...
Trifine, 29 ans maman d'une grande Anouk d'avril 2012 (presque 4 ans) et d'une petite Thaïs de janvier 2016.
Avatar de l’utilisateur
noemiephil
Messages : 233
Inscription : 15 nov. 2014, 19:23

Re: Chantage du père-noël

Message par noemiephil » 18 déc. 2017, 09:09

Perso (je suis instit) je préfère que les parents viennent me dire les petites choses qui les tracassent, et on en parle. Les mots dans le cahier, on n'a pas le ton. Dans la discussion on peut plus facilement se comprendre je trouve.
Noémie, maman de M (2006), G (2007) et S (2013), je vous aime
Avatar de l’utilisateur
nina
Messages : 1914
Inscription : 13 nov. 2014, 19:53

Re: Chantage du père-noël

Message par nina » 18 déc. 2017, 13:16

j'y ai réfléchis et je me dis que c'est normal que les enfants soient excités :
1- nous sommes nous aussi très excités par cette période de fête qui se prépare
2- nous sommes aussi stressés pour tout préparer et voir tout à l'heure (cadeaux, repas, déco ....)
3- c'est une période où tout le monde veut fêter ça et aussi faire plaisir au enfants avec des bonbons, confiseries, viennoiserie donc leurs glycémie augmentent ++++. je suis sûre qui si on fait une prise de sang en octobre/décembre/mars celle de décembre serait bien trop élevé. du coup glycémie haute = enfants sur excités/hyperactif
4- la fatigue ça fait 6/7 semaines d'école depuis les dernières vacances + des vacances qui arrivent pas reposantes ça va déménager !!
5- l'attente de découvrir ces cadeaux, de revoir toute la famille, de manger des bon plats c'est difficile à gérer aussi.

je suis d'accord de parler directement aux instits de se qui nous tracasse mais avec les nouveaux rythmes c'est assez chaud pour les voir, et prendre un rdv avec eux juste pour leur dire ça, je ne sais pas j'oserai pas :s
et souvent dire se qui nous tracasse j'ai parfois l'impression d'être la mère chieuse qui vient juger sans connaitre et j'aime pas ça. De plus, je ne pourrai pas changer se qu'à dit l'instit ni comment il va réagir après (remise en question ou pas), par contre je peux préparer mon enfant à affronter cette situation et qui lui permettra plus tard d'affronter des situation similaire ou pire :)
donc je rejoins matina sur le fait de dire et de préparer son enfant à ce genre de réflexion :)
Répondre