biblio Grossesse et naissance respectées

« ATTENDRE BEBE AUTREMENT » de Piraud-Rouet Catherine et Sampers-Gendre Emmanuelle

Quand j’ai appris que j’étais enceinte, la première chose que j’ai faite a été de me précipiter dans une librairie et de vider le rayon grossesse.

AU fur et à mesure de la grossesse, j’ai survolé ces livres qui ne m’inspiraient pas et prenaient la poussière. Il y en a un qui est sorti du lot : « attendre bébé autrement ». Le titre m’a parlé j’avais déjà envie d’en savoir plus.

Le livre se découpe en 5 parties.
Les 3 premières étant les 3 trimestres : déroulement de la grossesse, qu’est ce qui se passe en moi ,les maux de grossesse ( nausées, fatigue,…) ,
la 4 partie sur le thème « donner la vie autrement » : astuces pour l’accouchement, rassure si on a une césarienne, témoignages,…
et la dernière « Materner » : après l’accouchement ,allaitement, portage, cododo, les premiers pas dans le maternage .

Ce livre vous accompagnera de la découverte de la grossesse à après l’accouchement et j’ai envie de dire s’adapte à toutes les situations. Vous trouverez également des témoignages, ainsi que des sites ou d’autres livres sur des sujets ciblés. Un livre que j’ai trouvé très riche. J’ai découvert beaucoup de choses que je ne pensais pas possible et que je ne connaissais pas. Enormément complet il y en a pour tous les goûts. Je vous le conseille vivement, en tout cas il restera dans ma bibliothèque et servira avec plaisir pour les prochains….

Bonne lecture !!

 

 

La Maternité au féminin (Vers plus d’équilibre et d’autonomie) Isabelle Challut

Editions l’Instant Présent

C’est un vrai livre coup de coeur, que d’émotions dans ces pages ! Isabelle Challut, infirmière, nous fait part de son expérience et de ses réflexions autour de la grossesse, de l’accouchement, de la douleur,…

L’auteure a écrit en tant que femme et en tant que mère, avec tellement de passion et d’engouement, que toutes les maladresses et les longueurs dans le style en sont touchantes. C’est un livre vrai et vivant, et ça fait du bien !

En vrac : elle souhaite que les femmes reprennent confiance en elles, sur l’action de « faire naître », elle revendique plus d’autonomie pour la femme pour qu’à son tour elle puisse guider ses enfants vers plus d’autonomie, elle parle d’accompagnement plus conscient, plus respectueux,…

Extraits :

« Je crois à l’union des médecines, conventionnelle et alternative, à l’ouverture de l’une vers l’autre, à la libre circulation des connaissances. »

« Ce que nous vivons le jour de l’accouchement se répète par la suite dans notre quotidien : nous sommes perpétuellement confrontés à des choix. Soit nous rentrons dans ce mouvement et choisissons, soit nous restons passifs et subissons. Ces enfants accueillis consciemment seront encouragés à devenir aussi des êtres créatifs et maîtres de leur vie. »

Morceaux choisis du sommaire:

  1. La naissance, premier passage
  2. Au féminin
  3. Réflexion sur la douleur
  4. La grossesse : ouverture et transformation
  5. Choisir son lieu d’accouchement et ses accompagnants
  6. Histoires de naissance dans notre société
  7. Les soins aux enfants …

 

Vivre sa grossesse et son accouchement, Une naissance heureuse Isabelle Brabant

C’est un livre écrit par une sage-femme du Canada

* Il aborde la grossesse mais surtout l’accouchent. D’ailleurs, durant tout un chapitre, I Brabant nous fait vivre l’accouchement vue de l’intérieur….

Elle aborde l’accouchement, en parlant vrai. En précisant bien que d’accoucher, ça fait mal, mais, que l’on y arrive.

Elle nous parle principalement de l’accouchement physiologique en structure hospitalière, aux interventions médicales que l’on pourra y subir ou refuser, pour nous ou pour notre bébé. Mais aussi des analgésie que l’on peux demander, le tout sans jugement aucun.

Le dernier chapitre du livre nous parle de l’accouchement a la maison et de son accompagnement.

Un seul hic…C’est un livre au format A4 écrit sur deux colonnes par page. Celles qui aiment lire allongées peuvent avoir plus de mal.

 

* Quand on m’a fait passer ce bouquin, j’avoue l’avoir laissé de côté un bon moment. Mais une grossesse ça dure maximum 9 mois et au bout d’un moment je me suis donné un coup de pied. Aujourd’hui je l’ai enfin fini et ça aurait été bête de ne pas le lire. En effet gros bouquin à la base il s’est lu comme un petit livre.

Ce livre est une sorte de guide de grossesse. Il nous parle du début jusqu’à la fin, que ce soit sur nos petits « maux » de grossesses aux grandes questions.

Des témoignages de parents ainsi que des photos le complètent bien.

Les prologues de début de chapitres m’ont pour la plupart bouleversés, dans le bon sens bien sûr.

Il m’a permis de comprendre ma grossesse et d’affronter ma peur de l’accouchement. J’ai pu poser de nombreuses questions à ma sage-femme auquel je n’aurais pas pensé sans ce livre. IL permet aussi aux mères de déculpabiliser et d’avoir l’accouchement dont nous rêvons.

Je le conseille vraiment, je n’attends qu’une chose maintenant : vivre mon accouchement.

 

 

« Pour une naissance sans violence » de Frederick Leboyer

– Les nouveau-nés ne sentent rien. -Ah bon ? -Tout le monde vous le dira. -Ce n’est pas une très bonne raison. -Je vous l’accorde….Mais enfin, un nouveau né, cela ne voit pas, n’entend pas, comment voulez vous que ce soit malheureux ?

Voilà un livre qui remettra les sceptiques à leurs places.

L’auteur nous explique pourquoi la naissance est un passage violent pour l’enfant. Les premiers chapitres nous montrent ce que « subissent » nos enfants lors d’un accouchement dit normal. Les derniers chapitres nous montrent comment faire autrement. Est-ce normal que l’enfant crie, est ce normal que le cordon soit coupé tout de suite ? est ce normal qu’il y ait besoin de projecteurs rivés sur l’enfant quand il nait ?… Il nous fait revivre la naissance d’un enfant, par ses angoisses, ses remords, ses paniques. Et en contraste ce qu’il faut faire pour ne pas qu’il ressente ces choses ou qui les comprenne.

Pleins de questions auxquels on n’avait pas forcément de réponses ou au contraire un livre qui vous fera vous poser des questions mais dans le bon sens j’ai envie de dire. Idéal pour écrire son projet de naissance !!

-Oh ce bébé ne sourit pas, il rit ! Quelle merveille. Mais ça ne concerne pas notre affaire, vous me montrez un enfant de 6 mois. -De six mois ? -Voyons un nourrisson ne sourit pas avant 1 ou 2 mois. -C’est ce qu’on dit. Je sais. Et ce bébé n’a pas 24h….

 

 

« Se préparer en couple à l’accouchement » de Maitie Trelaun.

Sage-femme depuis 26 ans. Elle pratique l’accompagnement global de la naissance, elle est également formatrice spécialisée en physiologie.

J’ai adoré ce livre car l’auteure parle au couple. Ce n’est pas un livre destiné qu’à la maman comme l’on peut en voir partout.

Elle nous propose également de multiples choix de positions, ainsi que beaucoup d’explications sur l’accouchement en lui même. Un livre très détaillée avec de très belles photos ainsi que des schémas très clairs. Elle aborde également les peurs, apporte des repères pour le déroulement de l’accouchement. J’ai appris beaucoup de choses à cette lecture.

Un chapitre est également consacré aux papas à la fin du livre.

 

« passage de vies »  de Joëlle Terrien.

Dans ce livre, Joëlle Terrien, sage femme, nous invite à explorer l’histoire mais aussi le présent, pour tenter de comprendre le processus d’hyper-médicalisation de la naissance.

Si elle dénonce la « pathologisation » d’une compétence féminine fondamentale, Joëlle n’en renonce pas pour autant à la rigueur scientifique. A l’investigation historique et à l’analyse sociologique vient alors s’ajouter une réflexion sur la physiologie de la naissance, qui considère le corps vivant et en mouvement libre.

Elle aborde la genèse du placenta, l’hémodilution et l’anémie, le diabète gestationnel et le « gros bébé », la césarienne, la douleur, le passage du bassin et du vagin. Les thèmes sont démystifiés car abordés selon un point de vue qui considère la grossesse et l’enfantement comme normaux, c’est-à-dire ayant leurs propres normes.

A la fois conteuse et de la poétesse, Joëlle nous invite dans l’intimité des femmes qu’elle a accompagnées, en nous livrant des récits de naissance sublimes et émouvants.

Des naissances « naturelles » ou physiologiques, des naissances libres ou autonomes, des naissances heureuses… le lieu importe peu, au fond. C’est cette vision de la naissance respectée dans son processus que cultive et transmet Joëlle Terrien. Son livre est une invitation à changer de point de vue sur le « passage de vies » que sont le corps de la femme et la mise au monde.

Mon avis : il redonne confiance en notre corps de femme, et en sa capacité à mener à bien la grossesse et l’accouchement, sans artifice.

Publié en 2008 aux Editions L’instant Présent.

 

 

  • ana

« Accoucher par soi-même, Le guide de la naissance non-assistée » de Laura Kaplan Shanley.

Laura Kaplan est maman de 5 enfants (dont 1 mort à la naissance).
Elle a écrit il me semble le seul livre traduit en français sur l’accouchement non assisté.
Avant de raconter son histoire et comment elle en est venue à accoucher seule alors qu’elle ne voulait pas d’enfants lorsqu’elle était jeune, elle aborde plein d’autres aspects sur l’accouchement qui peuvent être utiles, que l’on prépare un accouchement non assisté ou tout simplement un accouchement physiologique en AAD ou en structure.
Une grande partie du livre est consacré à l’interventionnisme médical et comment il entrave le travail d’accouchement physiologique (déclenchement, épisiotomie, péridurale,…), les conséquences de ces interventions médicales sur le vécu de l’accouchement par la famille, et pourquoi il est difficile d’imposer aux médecins de ne pas intervenir.
Ensuite, elle explique comment elle croit que les croyances et les attentes personnelles peuvent influencer le déroulement de notre vie (et donc de l’accouchement). Cette partie est donc plus spirituelle, sans forcément de croyance en Dieu, mais en la nature, ou tout autre force qui peut nous permettre de prendre confiance en nous pour mener un accouchement serein si on arrive à dépasser nos croyances négatives (qui nous limitent) et développer nos croyances positives. On adhère ou pas à l’idée, mais sans aller jusqu’à parler à Seth ou suivre des rêves prémonitoires comme l’auteur, cela peut permettre de réfléchir sur ce que nous croyons, et qui pourrait freiner le bon déroulement de notre accouchement.
Ensuite il y a plusieurs témoignages d’ANA, puis l’histoire de vie de l’auteur.
Et enfin une conclusion avec des conseils de l’auteur pour une grossesse et un accouchement autonomes. Ces conseils, selon moi, peuvent être utiles pour tout accouchement physiologique, et à adapter pour les accouchements avec suivi médical en cas de pathologie. Chacun peut y prendre ce qui lui plait.
Enfin il y a un Mamascope, avec des adresses, des sites, des associations autour de la maternité.
Une grosse bibliographie aussi, mais avec peu d’ouvrages en français.
Préface de Michel Odent.