Pour un portage physiologique et confortable :

PRINCIPES IMPORTANTS

1/ La bonne hauteur n’est pas déterminée par la tête du bébé mais par son assise, qui doit être au niveau de la taille du porteur (spontanément, c’est la hauteur à laquelle on porte son bébé dans les bras)

que ce soit avec un petit

 

ou avec un grand

 

2/ Dans toutes les positions où le bébé est assis (la grande majorité), les fémurs (cuisses) doivent être dans un plan horizontal. Attention, les jambes ne ballotent pas dans le vide, sinon aucun intérêt physiologique à ce mode de portage.

 

Chez ce tout petit (4 mois) on note ici les cuisses strictement horizontales

 

Tout comme chez ce plus grand (1 an) les cuisses sont toujours horizontales

 

Le tissu doit être déployé jusqu’au genoux, pour les mêmes raisons

 

 

3/ Dans le croisé enveloppé, les premières semaines, si le bébé n’est pas encore déplié (si ses jambes ne s’écartent pas encore), on le laisse en position foetale dans l’écharpe (on ne sort pas ses jambes). Ne pas hésiter à porter très haut, les nouveau nés tiennent si peu de place, qu’il faut vraiment les porter bien haut et bien serré.

 

 

 

4/ Position des jambes du bébé : on tourne légèrement ses chevilles vers l’extérieur (sans forcer, ça se fait tout seul) pour une bonne assise. En effet, la position des fémurs parallèles au sol implique une bascule du bassin qu’on a peur de faire quand on n’est pas habitué, de crainte de faire mal au bébé, alors que c’est une position physiologique pour lui.

 

Ici le bébé n’a pas le bassin basculé, ses fémurs sont verticaux, son dos est cambré, la position est incorrecte.

De face, on verrait que ses jambes sont rapprochées l’une de l’autre

 

 

 

 

 

 

Ici le bébé a les fémurs horizontaux, ce qui a pour conséquence de basculer le bassin en avant, vers le centre de gravité du porteur, et de ramener le dos dans une position physiologique et confortable pour le bébé.

De face, on verrait que les jambes sont très écartées. Les tibias peuvent être verticaux, mais chez les tout-petits ils peuvent aussi rester horizontaux, sans problème

 

 

 

 

 

 

5/ Le tissu doit être déplié uniformément, pour une bonne répartition du poids du bébé et pour son confort. Attention que les pans ne vrillent pas, sinon c’est l’inconfort assuré !

(correct)

 

(incorrect)

 

6/ Pour le croisé enveloppé devant, déployer les pans au maximum dans le dos (plus de surface pour répartir le poids du bébé et donc meilleur confort)

 

 

7/ Pour le portage sur la hanche, avant d’avoir trouvé son propre repère pour faire le nœud, le former au niveau de l’os de la hanche en tirant sur l’écharpe.